© Morel

Manche/ Cotentin
Yokaï Kemame, l'esprit des haricots poilus Collaboration Defracto et Atamatokuchi - Hisashi Watanabe et Guillaume Martinet Jonglage Parcours professionnel

Et si Guillaume Martinet et Hisashi Watanabe avaient trouvé l’âme de leur jonglage ?

Yokaï en japonais désigne l’âme d’une chose qui a vécu suffisamment longtemps pour qu’on lui en attribue une. Graphiquement, le mot yokaï est la combinaison de deux idéogrammes : « phénomène » et « inconnu ». Inspirés par cette croyance, le Français Guillaume Martinet et le Japonais Hisashi Watanabe ont décidé dans ce duo de trouver le « yokaï » de leur jonglage ! Enfermés ensemble dans une pièce de 15 mètres carrés pendant plus d’un mois, avec des objets plus ou moins ronds, ils ont créé une autre manière de jongler, entre manipulation et contorsion. Un jonglage expérimental et drôle teinté d’une certaine animalité se dégage de leur démarche qui renouvelle radicalement ce que nous connaissions de cette discipline de cirque.

  • distribution

    Conception et  interprétation : Hisashi Watanabe et Guillaume Martinet
    Tisseuse : Sakurako Gibo
    Création lumière : Alrik Reynaud
    Création musicale : Sylvain Quément, Makoto Nomura
    Costumes : Eve Ragon
    Regard extérieur : Johan Swartvagher

  • production

    Coproducteurs :
    Europe : La Brèche, Pôle National des arts du cirque de Normandie ; Cité du cirque Marcel Marceau, Pôle Régional Cirque Le Mans ; L'Entract Scène Conventionnée Sablé-sur-Sarthe ; La Maison des Jonglages, Scène Conventionnée
    Asie : Kanagawa, Art Theater Kyoto

informations pratiques

- Durée : 50min
- Dès 8 ans
- Tarifs : de 8€ à 21€

Identifiant ou mot de passe incorrect

Vous êtes connecté, vous allez être redirigé